Voyager en Nouvelle-Zélande, pour profiter de sa splendeur scénique

La Nouvelle Zélande pour adeptes de la nature
La Nouvelle Zélande, une terre lointaine destinée aux adeptes de la nature
décembre 9, 2015
splendeur scénique

La Nouvelle-Zélande se situe en Océanie au sud-ouest de l’océan Pacifique. Il est composé de deux îles principales celle du nord et du sud ainsi qu’un chapelet de petites îles comme Stewart ou encore Chatham. Le pays est à seulement 2 000 km de l’Australie dont elle est séparée par la mer de Tasman. Sa première particularité est sans doute sa flore et sa faune endémiques qui sont très riches et variées.

Des paysages à couper le souffle

La Nouvelle-Zélande est connue pour abriter des paysages somptueux qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Les « Cathedral caves » fait partie de ces incontournables qu’il ne faut surtout pas rater. Il s’agit de plusieurs grottes dont  l’accès est uniquement possible deux heures avant ou après la marée basse. Il y a également les aires se situant autour de Nelson qui offrent des décors atypiques. Elles ont d’ailleurs été utilisées pour représenter le monde imaginaire de J.R.R. Tolkien. Et pour avoir un aperçu de la puissance de la nature, les heureux vacanciers peuvent même se rendre au Cap Reinga et voir l’endroit où se rencontrent la Mer de Tasman et l’Océan Pacifique.

Un climat idéal

La température moyenne journalière à Wellington est de 5,9° C en hiver et de 20,2° C en été. Le climat est tempéré et océanique dans la plupart des villes du pays. En été, le mercure peut grimper  jusqu’à 42,2° C à Rangiora à Canterbury, mais il peut descendre jusqu’à -21,6° C dans certains endroits comme à Ophir à Otago. Les conditions météorologiques peuvent varier en fonction des régions. La région de West Coast sur l’île du Sud se démarque ainsi par un climat très humide tandis que le bassin de Mackenzie offre un temps semi-aride.  Les villes les plus sèches enregistrent un taux de pluie relativement bas. C’est par exemple le cas de Christchurch qui ne reçoit que 640 mm de précipitations par an. Auckland en reçoit quasiment le double. Dans tous les cas, le pays bénéficie en moyenne de 2 000 heures de soleil par an.

Des habitants très accueillants

Une des spécificités de ce pays est aussi sa population accueillante. Un proverbe maori en dit long sur l’état d’esprit de ces habitants : « He aha te mea nui o te ao ? He tangata ! He tangata ! » En français, «La chose la plus importante au monde, ce sont les gens.». Ainsi peu importe le climat socio-économique et sportif de la Nouvelle-Zélande, les visiteurs seront toujours certains d’être bien accueilli car le partage est au cœur même de leur tradition.